« La Vache de Vie…Rit » Ma Sœur Anne

Publié le par La Vache de Vie... Rit

" Ma sœur Anne, car elle s'appelait ainsi, monte, je te prie, sur le haut de la tour pour voir si mes frères ne viennent point : ils m'ont promis qu'ils me viendraient voir aujourd'hui ; et si tu les vois, fais-leur signe de se hâter. "La sœur Anne monta sur le haut de la tour ; et la pauvre affligée lui criait de temps en temps :
" Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? "
Et la sœur Anne, lui répondait :
" Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l'herbe qui verdoie. "
Cependant, la Barbe bleue, tenant un grand coutelas à sa main, criait de toute sa force à sa femme :
" Descends vite ou je monterai là-haut."

Conte de Charles Perrault (1628-1703) : La Barbe Bleue

02 janvier 2011 © Loqman

oeil-de-boeuf.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> pov' tit chose là haut !! bonne soirée<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui c'est une bien triste histoire, mais demain tu en apprendras de belles sur son compte.<br /> Bonne soirée également<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> Oh pauvre Anne, mais quelle idée aussi d'épouser une barbe bleue !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui, elle qui rêvait d'un mariage blanc!<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Bonne journée JP<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Je vois je vois ... une Vache de Vie ..qui me photographie....<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Et moi je n'avais pas vu que le texte d'accompagnement était invisite.  Réparé.<br /> <br /> <br /> <br />