« La Vache de Vie…Rit » Frontières:

Publié le par La Vache de Vie... Rit

…Lignes dérisoires de partage sur le papier ou sur le sol.
Sous la garde de Terminus, le dieu des bornages.
Au souffle du vent, les graines de l’espoir et les rêves des hommes,
Auront tôt fait de vous effacer.
28 juin 2010 © Loqman
frontieres.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Et bien, je ne regrette pas de ne pas être allé chez ton coiffeur ;-)<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> La jalousie est un vilain défaut !!!<br /> Demain je te donnerai une autre adresse de coiffeur. Parce que tu le vaux bien !<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> un peu de rose, un peu de bleu, un peu de vert et vive les punks<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Je ne l'avais pas vu sous cet angle.<br /> Bravo à toi.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> ahhhhtchoum !!!<br /> Pardon, suis allergique aux graminées ........<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bon, on va bétonner tout ça!!!<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Bluffantes!! ces greffes capillaires!!!!C'est fou c'qu'on arrive à faire maintenant!! ;-)<br /> Très belle journée,Jp!!<br /> Peggy.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Oui, mais je suis furieux, au prix que j'ai payé... avoir des cheveux verts....<br /> Dans la rue, on me prend pour un des Dupont(d) du pays de l'or noir de Tintin<br /> Bonne soirée<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> faudra que tu passes chez le coiffeur !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> J'aimerai tant, mais hélas le vent de la vie à soufflé trop fort...<br /> <br /> <br /> <br />